+1 506-522-1200       info@portofbelledune.ca         English

Énoncé de mission

Tirer parti du commerce pour favoriser la prospérité dans le nord du Nouveau-Brunswick

Vision

Être le meilleur port de cargaison en vrac et de marchandises diverses de l’est du Canada


Notre histoire

Depuis 1968

"L’administration portuaire s’est immédiatement rendu compte que, grâce à ses installations ultramodernes et à son emplacement stratégique par rapport aux grands marchés nord-américains, elle avait d’importants avantages à offrir à ses clients éventuels."

Construit en 1968 pour répondre d’abord aux besoins d’expédition de marchandises de ce qui était alors la fonderie Noranda (Xstrata), le port de Belledune a grandi et évolué au cours de ses trois décennies d’existence. Il assure toujours la passerelle par laquelle on envoie les concentrés partout dans le monde depuis son terminal originel, mais, après deux agrandissements – d’abord en 1997, puis à nouveau en 1998 – le port de Belledune a assumé un plus grand rôle dans l’économie des environs. En visant à remplir sa mission, il est devenu l’une des pierres d'assise de l’économie régionale et assure directement ou indirectement un emploi à plusieurs résidants de la région.

Les agrandissements – le second, surtout – ont été des facteurs importants dans l’historique du développement du port. Avant l’ajout du terminal III, qui manutentionne des marchandises diverses, les activités du port se limitaient surtout aux concentrés, au minerai et au charbon destiné aux installations d’Énergie NB érigées à proximité du port. L’ajout d’un troisième terminal a suscité plusieurs changements pour ce qui est des activités du port et de sa structure organisationnelle.

Bien qu’il ait moins de dix ans, le terminal M.-D.-Young (terminal no 3) dispose d’une infrastructure et d’équipement de pointe. Il avait été conçu pour manutentionner un grand éventail de marchandises diverses, dont les conteneurs, les véhicules, les matières premières, les produits non durables, la marchandise destinée aux consommateurs et les cargaisons spéciales. L’ajout de ce nouveau terminal de marchandises diverses a simplement ouvert la porte à plus d’activités commerciales au port.

Rapidement après l’entrée en service du terminal no 3, un autre changement a eu une grande incidence sur le port. En 2000, l’Administration portuaire de Belledune (APB) a été créée pour prendre en charge toutes les activités au port de Belledune. Jusqu’à ce moment-là, le port avait été exploité par un ministère du gouvernement fédéral, de sorte que les décisions concernant les activités du port se prenaient à Ottawa. La création d’une administration portuaire locale et d’un conseil d'administration dans la région a eu une incidence spectaculaire sur le fonctionnement du port. On peut prendre les décisions dans la région, et ce, rapidement, en fonction de la valeur de chacune des possibilités.

L’administration portuaire s’est immédiatement rendu compte que, grâce à ses installations ultramodernes et à son emplacement stratégique par rapport aux grands marchés nord-américains, elle avait d’importants avantages à offrir à ses clients éventuels. De pair avec la capacité d’offrir certaines des voies de navigation les plus directes entre l’Europe et l’Amérique du Nord, ces avantages rendent le port de Belledune très attrayant aux yeux des expéditeurs de marchandises.

Depuis 1998, le port a sans cesse étendu la portée de ses services et a manutentionné des marchandises diverses de tous les formats et de toutes les tailles, y compris des conteneurs, des arbres vivants, du bois d’œuvre, des produits de papier, des produits non durables, et des marchandises destinées à la consommation. Le port traite avec des sociétés de transport maritime et des clients du monde entier, et il a continuellement accru sa clientèle, augmentant ainsi son volume et ses revenus. Depuis qu’un conseil d'administration local a pris le contrôle de ses activités, le port a visé la souplesse pour répondre aux besoins particuliers de ses clients.