Une toute nouvelle image

En collaboration avec l’agence de marketing numérique Hutchinson Creative, de Dalhousie (N.-B.), l’Administration portuaire de Belledune vient officiellement de lancer un nouveau site Web au look et aux couleurs plus actuels, avec du contenu vidéo supplémentaire, un menu interactif, des animations graphiques et de nouvelles photos des installations du Port de Belledune. Grâce à sa conception, axée sur les occasions et le développement d’affaires et orientée tant vers les clients actuels que les nouveaux clients, il est maintenant plus facile que jamais de voir ce que le Port a à offrir à un large éventail d’industries.

L’APB demeure par ailleurs bien « ancrée dans la communauté ». Des liens sur la page d’accueil du site permettent d’y trouver facilement les plus récentes nouvelles et mises à jour, menant notamment à une nouvelle page sur les carrières, aux publications récentes sur les médias sociaux, aux appels d’offres et aux demandes de propositions pour des projets. Les visiteurs du site peuvent aussi accéder à des formulaires de demande de don ou de commandite, obtenir de l’information sur l’engagement de l’APB en matière de leadership environnemental et apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur sa relation grandissante avec les communautés des Premières Nations avoisinantes, en plus de consulter le protocole d’entente historique signé en 2018. Mettant en valeur la région dans son ensemble, la page consacrée aux carrières où figurent les possibilités d’emplois comprend des vidéos des magnifiques attraits naturels de ce coin de pays, montrant également ce que le nord du Nouveau-Brunswick a à offrir aux résidents de ses collectivités.

L’APB se réjouit d’utiliser cette plateforme numérique pour se rapprocher encore davantage de toutes les parties intéressées, tous les partenaires, tous les clients, et par-dessus tout, les collectivités des environs. Visitez le nouveau site Web dès aujourd’hui au www.portdebelledune.ca et explorez tout ce qu’il a à offrir!

Tarifs portuaires

L’Administration portuaire de Belledune (APB) tient à aviser tous les intérêts maritimes et les parties prenantes que les tarifs portuaires au port de Belledune resteront les mêmes jusqu’à nouvel ordre. Toute activité (liée à un navire ou au fret) ayant lieu dans la zone gérée par l’APB est soumise aux tarifs en vigueur. Le port de Belledune comprend les eaux navigables ainsi que les terrains gérés, détenus et occupés par l’Administration, indiqués dans les lettres patentes de l’APB, en vertu de la Loi maritime du Canada.

D’autres frais et tarifs peuvent s’appliquer aux activités des navires ou de fret dans l’ensemble du port, y compris ceux relatifs aux services de pilotage et de remorquage, aux coûts de manutention, aux coûts des agences maritimes et aux coûts des opérateurs de terminaux. Ces frais ne font pas partie des tarifs de l’APB, mais proviennent de sociétés indépendantes.

Des documents contenant plus de détails sur les tarifs portuaires sont disponibles sur le site web du le port de Belledune au lien suivant : https://portofbelledune.ca/tariffs-forms/?lang=fr.

Nous vous remercions à l’avance pour votre coopération.

CargoFlex – août 2020

Aug 2020 FR

La plus grande ressource du Nouveau-Brunswick

Les forêts vertes et abondantes du Nouveau-Brunswick font l’envie de nombreuses personnes entourées de murs en béton dans des villes densément peuplées. Cependant, nombreux sont les résidents d’ici qui ne connaissent peut-être pas la richesse de production qu’amène l’abondance des forêts dans leur propre cour. Place à la biomasse forestière – les résidus de bois produits par la gestion forestière stratégique et la transformation du bois dans des scieries locales. Avec un peu de débrouillardise, il devient possible de transformer ces résidus en produit à valeur ajoutée, soit les granulés de bois, et de créer une énergie propre. On pourrait soutenir qu’il s’agit de la plus grande ressource sous-utilisée du Nouveau-Brunswick.

En réalité, les granulés de bois sont devenus un produit très prisés qui sert de plus en plus à des fins de chauffage industriel pour remplacer les combustibles fossiles démodés. Des centaines de milliers de granulés sont exportés à partir du Port de Belledune chaque année à destination d’installations de chauffage à l’étranger. Au Royaume-Uni, on a saisi la valeur de cette ressource et réussi à diminuer considérablement l’utilisation de combustibles fossiles et, du coup, les émissions de carbone.

L’Administration portuaire de Belledune (APB) s’est efforcée de devenir le principal exportateur de biomasse de l’Est du Canada depuis qu’elle a commencé l’exportation des granulés de bois il y a plus de dix ans. La superficie disponible au Port de Belledune, les installations d’entreposage impressionnantes rattachées directement aux terminaux ainsi que les activités exemplaires permettent aux clients d’accroître leurs capacités pour ce produit. En 2019, J.D. Irving, Limited (JDI) a construit une installation d’entreposage adjacente au Terminal 3 en collaboration avec QSL Canada Inc., partenaire du Port pour les services d’arrimage et exploitant de terminal. Les granulés de bois sont vulnérables aux intempéries. Heureusement, cette nouvelle installation est le troisième entrepôt des terminaux du Port de Belledune destiné à l’entreposage de cette marchandise. La croissance se poursuit, et les discussions nécessaires ont lieu pour déterminer la meilleure façon de soutenir l’économie locale tout en suivant la demande à l’échelle mondiale.

Les granulés de bois se trouvant dans la nouvelle installation d’entreposage du Port de Belledune sont créés à partir de sous-produits et de résidus de matériaux de biomasse de la Scierie de Saint-Léonard (Nouveau-Brunswick) de JDI. Cette installation n’est qu’un emplacement parmi d’autres qui permet l’exportation de cette marchandise à l’étranger à partir du Port de Belledune. Dans un souci de respect de l’environnement, JDI prend le sous-produit de ses activités, qui serait autrement mis au rebut, et le transforme pour en faire d’autres utilisations. Des clients de l’Europe et d’autres continents continuent d’accroître leurs achats de granulés de bois, puisqu’ils reconnaissent les avantages environnementaux de ce produit comme combustible pour la production d’énergie.

L’intérêt local des granulés de bois continue de croître et l’on s’intéresse particulièrement au fait qu’ils peuvent servir de solution d’énergie propre aussi pour le marché intérieur. Il reste à découvrir s’il est possible de se servir de la propre production de biomasse de la province sans perdre la rentabilité et le succès connus de l’exportation du produit à l’étranger. En 2016, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a publié le Plan action climat, qui énonçait l’objectif colossal de transition progressive vers une économie beaucoup moins axée sur le carbone. Un volet important du plan qui présentera des répercussions directes pour les entreprises de la région, c’est l’élimination éventuelle du charbon comme source d’énergie. Selon un article publié dans le Canadian Biomass Magazine en 2017, le secteur des granulés de bois au Nouveau-Brunswick est bien positionné pour permettre au gouvernement de respecter ses engagements climatiques, d’améliorer l’économie provinciale et de créer des emplois supplémentaires. Voici quelques avantages de l’ajout de granulés de bois aux méthodes de chauffage :
• croissance de l’emploi et création d’emploi;
• croissance d’une industrie axée sur l’utilisation de résidus déjà produits par l’industrie des scieries;
• méthode rentable, fiable et propre de diminuer la pollution tout en respectant les normes du Plan action climat;
• au final, diminution des coûts de chauffage;
• réduction de la dépendance à l’importation de pétrole et de charbon, permettant ainsi de garder l’argent dans la province.

Bien que les retombées exactes de l’utilisation de granulés de bois industriels pour les industries locales et l’environnement restent à déterminer, nous savons sans aucun doute que la demande internationale de ce produit se poursuivra et que cette demande sera vraisemblablement appelée à augmenter. Pour figurer parmi les grands fournisseurs de cette source d’énergie renouvelable, il faudra assurément adopter des pratiques de gestion forestière intelligentes, stratégiques et durables. Comme l’APB se concentre sur des projets propres qui respectent l’environnement, elle s’engage également à s’allier à des organisations qui épousent des valeurs semblables. L’APB est fière de se joindre à JDI en raison de ses efforts exemplaires pour remplacer de façon raisonnable l’approvisionnement en bois utilisé dans ses activités. Depuis le lancement de son programme de plantation d’arbres en 1957, plus d’un milliard d’arbres d’espèces variées ont été plantés! JDI est fière de détenir le record national du pays et poursuit son engagement de toujours remplacer les ressources utilisées. Les arbres plantés servent de filtre à air naturel et absorbent jusqu’à une tonne de carbone dans leur vie.

Quoique cette information ne se trouve pas toujours au premier plan, il importe de reconnaître l’influence du Nouveau-Brunswick à l’étranger, car la province tire le maximum de sa plus grande ressource naturelle. En fait, le Nouveau-Brunswick a joué un rôle crucial dans la quête du monde pour une énergie plus propre et pour réduire les émissions de carbone à l’échelle mondiale. Plus important encore, la province est prête à contribuer encore davantage en augmentant l’exportation des granulés de bois du Port de Belledune et de ses fournisseurs. Il est clair que la plus grande ressource à la disposition de la province, c’est celle qui se trouve dans sa propre cour. Ce qu’on voyait autrefois comme des résidus inutiles est devenu une marchandise naturelle prisée. De surcroît, nos exportations mondiales nous positionnent comme chef de file dans la création d’un monde moins pollué, plus sain et plus sécuritaire.

3 avril 2020 – Retards possibles dans le traitement de votre demande de la divulgation proactive de renseignements

3 avril 2020 – Divulgation proactive de renseignements – retards possibles

28 mai 2020 – L’Administration portuaire de Belledune – Fermeture du bureau

AVIS IMPORTANT

Suite à la liste d’hier des recommandations du Dr Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du gouvernement du Nouveau-Brunswick et également en accord avec tous les autres PDG de l’Administration portuaire canadienne, l’Administration portuaire de Belledune a décidé que tout le personnel travaillera à distance à compter d’aujourd’hui, 17 mars 2020. De nature proactive, l’Administration […]